Guide de la taille du forsythia

Plantation du forsythia
Le meilleur moment pour planter cet arbuste est l’automne, la plante a alors le temps de s’enraciner correctement jusqu’à l’hiver. Le forsythia est un arbuste robuste qui n’a besoin d’être arrosé qu’en cas de chaleur extrême et de sécheresse. Pensez à une période de 15 à 20 jours. Cet arbuste aime le soleil et a besoin d’au moins six heures de soleil par jour au printemps et en été. Le forsythia est également facile à bouturer. Mettez quelques jeunes pousses dans un pot de terre et si elles s’accrochent, elles s’enracineront en quelques semaines. Un problème possible avec l’arbuste est qu’il est sensible à la pourriture, qui est causée par une bactérie. Les feuilles deviennent alors brunes, voire noires. Pour sauver le forsythia, il faut alors le couper jusqu’à obtenir du bois sain.

Quand et comment tailler le forsythia ?
La taille d’un forsythia est un travail difficile et si vous n’êtes pas sûr, il est sage de regarder une vidéo d’instruction.

Vous devez tailler le forsythia après sa floraison au printemps. La floraison a lieu sur du bois bisannuel. Si vous taillez après la floraison, l’arbuste a suffisamment de temps pour former de nouvelles branches. L’élagage se déroule comme suit :

Recherchez une forte pousse sur les branches mortes qui se développe vers l’extérieur.
Utilisez un sécateur bien aiguisé et coupez le reste de la branche en biais, juste au-dessus de l’éperon.
Taillez chaque année un certain nombre de vieilles branches juste au-dessus du sol.
Pour obtenir un arbuste à la floraison abondante l’année suivante, il faut laisser environ 3 à 5 branches fortes et saines.
Le bois mort et les branches latérales faibles et fines doivent être coupés. Ceux-ci ne font que coûter de l’énergie inutile au buisson.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *